Archives mensuelles : janvier 2016

Terres Rares: Une forte croissance attendue..

Une étude pointe vers une hausse de la demande mondiale en métaux de terres rares due a la forte croissance des technologies vertes et renouvelables.

Cartographie_terres_rares_coree_du_nord

Cartographie terres rares en coree du nord

Le rapport du “Global Rare Earth Metals Market 2015-2019 Report,” par ReportsnReports.com, prédit une croissance de 14 pour cent sur le secteur au cours des cinq prochaines années, pendant que les fabricants et gouvernements tentent toujours de gagner un plus grand contrôle du marché.

Actuellement, la Chine contrôle toujours et pour longtemps d´après le rapport la majorité du marché des métaux de terres rares. La Chine par exemple, représente environ 63 pour cent de la consommation des parts de marche au cours de l´année 2014, en termes de consommation. Un leadership qui ne devrait être contester encore sur les 5 prochaines années.

La demande accrue de terres rares pour les industries automobiles et électroniques dans la région restant le moteur du marché national. Pourtant l’entrée potentielle de la Corée du nord comme nouveau pays producteur et nouvelle source de terres rares, n’a pas été traitée dans le rapport. Miroir aux alouettes ou vérité, le pays détiendrait le plus grand gisement au monde de minerais et métaux de terres rares. Difficile en effet de confirmer ou chalenger les information du régime de Pjöngjang.

Cependant il y a de forte chances de croire que la Corée du Nord est assise sur un véritable tas d’or : elle possède de nombreuses mines de charbon, elle aurait la deuxième réserve de magnésite au monde, son sous-sol regorge d’or, de cuivre, de molybdène, de tungstène et donc l’un des plus grands gisements de « terres rares » de la planète. La Corée du Sud évalue à 2 800 milliards d’euros la valeur des ressources naturelles de son voisin nord-coréen. Initialement découvert par des géologues nord-coréens en 2013, qui ont effectué des forages sur le site, les premiers rapports déclaraient qu’il y avait le potentiel de contenir six fois les réserves de la Chine (qui contrôle actuellement plus de 90 pour cent des ressources mondiales) et transformer l’industrie des terres rares dans un avenir proche.

Le principal client de la Corée du nord étant la Chine a 97% Selon le quotidien sud-coréen Dong-A Ilbo, en majorité du charbon et du minerai de fer, partent chez le voisin chinois. La domination de la Chine et la dynamique n´est pas prêt de s´inverser.