Archives par étiquette : chine

Prix ​​des terres rares chinoises en baisse.

Prix ​​des terres rares chinoises en baisse après la suppression des Taxes a l´Export.

iStock_000013409612XSmallchina-300x203 BEIJING / (métal-Pages) 07-mai-15. Le marché des terres rares est reste muet depuis le premier Mai, en réponse aux incertitudes qui planent sur la politique chinoise et sa prochaine politique fiscale sur les ressources naturelles. Alors que certains fournisseurs ont commencé à baisser leurs niveaux de prix, prenant en compte la suppression des droits de douane à l’exportation, entre 15 et 25 % suivant les minerais. La demande est reste muette, presque incrédule face à cet épisode aux multiples rebondissements. Beaucoup de renseignements ont émergé l ´export cette semaine, mais sans grandes conséquences, les transactions continuant d’être limitées. Les producteurs, en particulier de terres rares lourdes (HREE), se montrent également réticents à signer des accords à long terme, en particulier en raison des préoccupations autour des nouvelles taxes sur les ressources qui devraient a nouveau faire gonfler les prix a l avenir. Le taux d’imposition prévu a 27% sur la production de terres rares lourdes dans toutes les régions de la Chine, que le gouvernement a dévoilé la semaine dernière, est légèrement plus élevé que le taux d’imposition précédent.

La plupart des producteurs ont en aval ont gonflé légèrement leur prix, par anticipation des nouvelles mesures, essayant de se négocier a bon prix leurs stocks existants. Mais les consommateurs et commerçants en aval sont restés prudents, en attente de plus de certitudes. Malgré les offres auprès de fournisseurs chinois reflétant de manière diverses la suppression des droits de douane à l’exportation. En Europe, la baisse restait très inégales suivant les revendeurs, certains refusant de répercuter cette baisse.

Prix, Taxes sur les Terres Rares: Beaucoup de bruit pour rien

Prix des Terres Rares – Beaucoup de bruit pour rien

iStock_000013409612XSmallchina-300x203 Le prix des métaux de Terres Rares sont restés inchangés en Europe, ceci après l´annonce du conseil d’État chinois d´officiellement annulé les taxes à l’exportation sur les Terres rares et autres métaux stratégiques.

Certains acheteurs avaient pris la peine de réduire leurs commandes ces 2 ou 3 derniers mois, se contentant de petits volumes pour satisfaire leurs besoins opérationnels spéculant sur une baisse des prix à l’exportation après l’abolition des droits de douane en Chine après le 1er mai. Mais l’introduction de nouvelles taxes sur les ressources, ont annulé le gain que beaucoup auraient espéré. Ces nouvelles taxes étant comprises entre 7.5% et 11.5% sur les Terres Rares légères, et 27% pour les Terres Rares lourdes. (6.5% pour le Tungstène et 11% pour le Molybdene). Peu de nouvelles transactions ces dernières heures ont précédé la mise en œuvre du nouveau régime d’imposition des ressources de la Chine sur les terres rares. Certains report de commandes sont susceptible d’émerger en mai, mais toute augmentation de la demande serait être de courte durée puisque l’abolition des droits de douane à l’exportation remplacées par de nouvelles taxes sur les ressources sont susceptibles de s´équilibrer les unes les autres.

Les niveaux des stocks en Europe restent à des niveaux satisfaisant dans l’intervalle, et la demande mondiale faible. Si on a du mal a évaluer l´impact de ses dernières mesures sur le marche, l’accès au marche noir et mines illégales devenu de plus en plus difficile ces derniers mois, devraient être rendu encore plus difficile grâce a la répartition de ses nouvelles taxes: En effet, ces dernières seraient redistribuées aux Provinces, contrairement aux précédentes qui été encaissées par le gouvernement. Source : Shanghai Daily

 

La Chine produit le 1er tram à hydrogène au monde

La Chine produit le 1er tram à hydrogène au monde

La Chine a dévoilé le premier Tram à hydrogène-énergie au monde dans une usine de production à Qingdao, dans la province de Shandong. Selon le Shanghai Daily, c´est la première fois qu´un fabricant de tramway utilise de l’hydrogène comme énergie. Cette source mentionne que la Chine est devenue le premier pays acquéreur de technologie pour la fabrication de véhicules électriques a PAC (pile a combustible) propulses par de l´électricité produite a partir d´hydrogène et d´oxygène. Une fois de plus, la Chine se positionne sur les technologies vertes.

Voir le reportage video

Prix des Terres Rares: Pékin reprend finalement le controle

Indice_des_prix_des_terres_raresIndices – Prix des Terres Rares: Pékin reprend finalement le contrôle

Alors qu´il semblerait qu´une reprise se profile, l´indice des Terres Rares a progresse de 7.7% au mois de Mars. on peut s´attendre à voir un autre rebond important avant mai.

L’économie chinoise a montré un ralentissement marquant au cours des deux premiers mois de l’année, lie à une grave crise dans le marché de l’immobilier. Si le ralentissement devrait se poursuivre en 2015, les analystes anticipent une forte pression sur les prix des terres rares en Chine au cour de l´année – le dollar américain pesant lourdement sur la flambée des prix des matières premières. Après la fin du Nouvel An lunaire chinois, (l’Association Chinoise de Terres rares -) a relevé une reprise des indices de l´ACREI sur les métaux de terres rares + 3,57% au cours des deux dernières semaines. Même les prix du gadolinium et de l´erbium ont commencé à progresser, en raison de la flambée des prix et de la demande croissante sur le dysprosium, terbium et les PrNd (aimants de terres rares). Le Gouvernement de Baotou dans son dernier rapport de surveillance du marché le 9 Mars, mentionnait « Un rallye » en Février sur le marchés des terres rares. L’oxyde de Néodyme gagnait près de 10% sur le mois sur le marché local.

« Apres une chute du marche de près de 90% par rapport au pic de 2011, nous pensons que le pencher a été atteint. On s´attend a ce que les prix des terres rares augmentent régulièrement sur l´année. « , A déclaré l´ACREI dans son dernier rapport d’analyse. –

La plupart des analystes et participants du marché restent optimistes en raison d’une augmentation de la demande intérieure Chinoise pour les terres rares. Beaucoup spéculent sur une augmentation des prix de terres rares à un rythme soutenu.

Prix-Terres-Rares-index-china-mar-11-600

Les rejets de CO2 ont stagné en 2014 après 40 ans de croissance continue

Les rejets de CO2 ont stagné en 2014 après 40 ans de croissance continue

Les émissions mondiales de CO2 dans le secteur de l’énergie ont stagné en 2014 à 32,3 milliards de tonnes, a annoncé, vendredi 13 mars, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui souligne que, pour la première fois en quarante ans, les rejets de dioxydes de carbone ne progressent pas avec la croissance économique. « C’est une surprise à la fois bienvenue et considérable », souligne le chef économiste de l’AIE, Fatih Birol, dans un communiqué. « Cela me donne même davantage d’espoir que l’humanité pourra œuvrer ensemble pour combattre le changement climatique, la menace la plus importante à laquelle nous soyons aujourd’hui confrontés », ajoute-t-il.

Energies renouvelables en Chine

L’AIE explique cette stagnation par le développement de sources d’énergie renouvelables en Chine notamment. « En Chine, l’année 2014 a vu un accroissement de la production électrique à partir de sources renouvelables comme l’hydroélectrique, le solaire et l’éolien et une moindre combustion de charbon », écrit l’agence. Lire (en édition abonnés) : La Chine pourrait fixer un plafond à ses rejets de CO2 . Fatih Birol y voit une « dynamique indispensable » pour les négociateurs qui préparent un accord mondial sur le climat censé être négocié à la fin de l’année à Paris. « Pour la première fois, souligne-t-il, les émissions de gaz à effet de serre sont découplées de la croissance économique. »

Depuis quarante ans, les émissions de CO2 mesurées n’avaient jusqu’alors stagné ou baissé qu’à trois reprises, au début des années 1980, en 1992 et en 2009. A chaque fois, la tendance correspondait à des périodes de récession économique mondiale. Mais en 2014, l’économie mondiale a connu une croissance de 3 % en moyenne.

Lire la note de blog : 800 000 ans de hausse du taux de CO2 dans l’air

SOURCE: Le Monde avec Reuters, 14/03/2015

Forte hausse du cour du Terbium et Dysprosium en 2015

Le contrôle de la Chine a entraîné une hausse des cours du Terbium et du Dysprosium en ce début 2015

Terbium_Dysprosium_Terres_raresLa Fin prochaine en Chine des droits de douane sur les terres rares et l´introduction prochaine possible de nouvelles législations suscite une certaine agitation  chez les différents acteurs et a conduit à une net hausse sur certains métaux. En effet, ces prochaines réglementations devraient prendre en compte de nouvelles taxes environnementales et pourraient entrainer des hausses significatives des prix sur certaines terres rares :

D´après certains analystes, les prix devraient continuer à augmenter, le gouvernement chinois en effet devrait continuer à renforcer son contrôle sur la production et les exportations de terres rares, et continuer à influencer le marché. Il faut savoir qu´a l´heure actuelle, la chine reste le producteur exclusif de Dysprosium et terbium dans le monde par exemple : Le Terbium et le Dysprosium étant des composants essentiels dans les technologies vertes, véhicules hybrides, turbines éoliennes…

Si les exportations de dysprosium hors chine ont chutées en 2014, les exportations de terbium ont quand a elles progressé de + de 10%. La production de terres rares lourdes est estimée à environ 17 900 tonnes/an. Source : InvestorIntel

Actualités: Notez que depuis la date de publication, les cours ont de nouveau baissés lire notre dernier post Nouvelles chutes des prix des terres rares; explications !

 

Consolidation des prix des terres rares en 2015: Jon Hykawy

Vancouver a la Resource Investment Conférence de Cambridge House International, ressources Investing s´est entretenu avec Jon Hykawy, président et directeur de Stormcrow Capital, sur l’état du marché et les perspectives de prix des terres rares en 2015. En 2014, Hykawy dit que la plus grande surprise fut la façon dont les prix de praséodyme se sont maintenus, compares aux prix des autres terres rares. Toutefois, il a noté que, bien que le praséodyme soit un élément magnétique, la hausse des prix était en fait due aux ventes dans l’industrie céramique. Dans l’ensemble, il n´a pas constate de réelles surprises pour l’année « les prix ont baissé» et «les volumes utilises ont baisse. » Cependant Hykawy reste optimiste, et ajoute qu´une hausse de la demande commence à se matérialiser. De plus « Il est difficile d´imaginer un effondrement supplémentaire …il est plus probable que le marche cette année se stabilise et s´oriente vers une hausse lente au fur et a mesure que l´année avance», at-il dit. Bien Hykawy admis que la politique de la Chine sur son industrie des terres rares restait un mystère, il a bon espoir que se matérialisent des projets viables hors de Chine. Les investisseurs devront pour cela se concentrer sur des entreprises dont le projet inclus :

  • Une vision long terme
  • Un coût d´exploitation compétitif
  • Un environnement géopolitique stable
  • Produire les fameux aimants de terres rares dont l´industrie a tant besoin

Pour Hykawy, des sociétés comme Rare Element Resources (TSX: RES) et Arafura (ASX: ARU) intègrent assez bien ces critères.

Qu´est-ce que dysprosium?

Dysprosium-2Sauf si vous travaillez ou étudiez dans certains domaines très spécifiques, les chances sont faibles pour que vous soyez familier avec le dysprosium. Le dysprosium fait partie d´un ensemble de 17 éléments chimiques faisant partie de la famille des terres rares, d’aspect gris argenté. Le dysprosium a été découvert par le chimiste français Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran en 1886 à partir de sable de monazite. Mais Il a fallu attendre jusqu’en 1950 pour pouvoir l’isoler. Il coûtait un peu plus de 10 euros le kilogramme en 2003, contre plus de 3390 $ le kilo en 2011 (au pic de la crise).

Tous les éléments de terres rares ne sont pas réellement rare, mais ce métal à la hauteur de son l’étiquette. En effet, le nom de dysprosium est dérivé du mot grec  » dysprositos, » qui se traduit par «difficile à obtenir »

Quelles sont ses propriétés?

Dysprosium a un aspect brillant argenté métallique. Comme les autres membres de la famille des lanthanides, il est malléable, ductile et assez mou pour être coupé avec un couteau. Les terres rares lourdes comme le dysprosium sont moins fréquentes que les terres rares légères. On ne sait pas ce qui va arriver à la lumière de la récente décision de l’OMC contre les quotas d’exportation de la Chine. Toutefois, l’opinion générale suggère  que les terres rares lourdes pourraient présenter des risques de déficit.

Applications

L´utilisation du dysprosium est plutôt tardive par rapport à d´autres terres rares, En tant que métal pur, il réagit à l’eau et à l’air, ce qui rend difficile à manipuler. Cependant, cela a changé au cours des dernières années, pour être largement utilisé dans les aimants à base de néodyme. Les Aimants de terres rares sont les plus puissants, imbattable en termes de rapport poids/puissance. Plus précisément, les aimants à base de néodyme, bore et fer sont  les plus utilisés dans les technologies modernes, y compris les moteurs et générateurs à turbines éoliennes et les véhicules électriques. L’apport en dysprosium augmente la résistance des aimants néodyme- à des températures enlevés, ou conditions extrêmes. Dans l´Aéronautique : On ajoute du dysprosium à des alliages de magnésium,  Il augmente la dureté du matériau et facilite sa transformation. L´oxyde de dysprosium-cermet nickel est aussi utilisé dans les barres de contrôle des réacteurs nucléaires. Le Dysprosium se prête à des usages nucléaires, car il absorbe facilement les neutrons.

Les risques d’approvisionnement

Le Dysprosium devient de plus en plus difficile à obtenir, et au cours des dernières années, les risques d’approvisionnement ont conduit les fabricants à prendre des mesures pour réduire leur dépendance sur le métal. Par exemple, en 2013, Hitachi Metals (TSE: 5486) a réduit l’utilisation de dysprosium dans ses aimants Neomax, qui sont utilisés dans l’industrie automobile. Et ce n’est pas seulement les entreprises qui sont préoccupés par les risques d’approvisionnement. Même le Congrès américain a commencé à explorer des options pour l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement mondiale, comme l’a souligné un rapport en 2013.

La mainmise de la Chine sur le marché des terres rares

Comme la chine est le plus grand producteur d’éléments de terres rares à l’échelle mondiale, il n´est pas surprenant que la Chine soit également le plus grand producteur mondial de dysprosium. Bien que des rapports récents ont suggéré que l’emprise de la Chine sur le marché des terres rares pourrait s´affaiblir, le pays est toujours responsable pour env. 90% de la production. Les inquiétudes sur la possibilité d’une pénurie de dysprosium ont augmenté ces derniers temps, principalement en raison de la forte demande pour les aimants nécessaires pour produire des batteries pour véhicules hybrides et électriques et des moteurs pour les éoliennes. Pendant ce temps, la Chine a commencé à sévir contre les activités minières illégales de terres rares.  » Plus de 233 sites miniers illégaux de terres rares ont été réprimé depuis Juin dernier et la tendance de l’exploitation minière et la production illégale semble s´inversée … »déclarait  le gouvernement Ganzhou lors d´ une conférence de presse.

Les investisseurs intéressés par l’espace des terres rares seront gardé un œil sur les sociétés productrices de dysprosium extérieur de la Chine.

La Chine triple la production de véhicules électriques

carLa Chine a produit 27 000 véhicules hybrides et électriques (EV) voitures et voitures commerciales en Décembre 2014, soit une augmentation multiplie par 3 par rapport à la même période, selon les chiffres publiés par le ministère chinois de l’Industrie et Technologie de l’information (MIIT).

La demande chinoise de  véhicule électrique (EV) devrait avoir bondi de 363% l’an sur la période (en glissement annuel) en 2014, avec 33 206 véhicules électriques vendus sur les neuf premiers mois de l’année, selon un rapport récent de l’industrie.

Une augmentation de la production de Véhicules électriques en Chine est susceptible d’entraîner une hausse de la demande pour les minéraux de batterie telle que le lithium et le graphite. La demande chinoise de carbonate de lithium pour VE pourrait représenter 13% de la demande mondiale en 2017 Le marché du lithium continue de croître régulièrement malgré quelques revers plus tôt cette année.