Archives par étiquette : métaux stratégiques

Nouvelles chutes des prix des terres rares; explications !

L’échec de Pékin pour contrôler le marché noir entraine une baisse des prix et la flambée des exportations de terres rares. 

Les exportations de terres rares a des niveaux records…

exportations_de_terres_rares_chinoises

Exportations Chinoises depuis 2010 de terres rares

Les dernières données provisoires publiées samedi dernier par l´administration douanière Chinoise montrent clairement une forte hausse des exportations de terres rares en Juillet; les volumes ont atteints des niveaux records jamais atteint depuis 5 ans. La flambée des exportations arrive à un moment où l’anxiété générale dans l’industrie des terres rares est à son paroxysme, après l’échec de Pékin pour contrôler le marché, qui a entraîné un effondrement des prix . Après deux hausses mensuelles consécutives (2618 tonnes exportées en mai et 3219 tonnes en Juin), le mois de Juillet, a vu les exportations de terres rares bondirent de 103,39% sur un an à 3659 tonnes, atteignant son plus haut niveau depuis 2010. Parmi les hausses les plus importantes les exportations d’oxyde de dysprosium ont bondi de 693,1 % sur un an à 1150 kg ; l’oxyde de terbium de 825,2 % sur un an à 4626 kg ; l’oxyde de néodyme de 137,3 % en glissement annuel à 60,730 kg ; l’oxyde de praséodyme jusqu’à 39,1 % en glissement annuel à 16,152 kg quand a l’oxyde d’europium, ses exportations ont bondit de 4400 % en glissement annuel, selon l’Administration générale des statistiques douanières.

Toutefois, avec un prix moyen à l’exportation de $ 11,200 par tonne en Juillet, les prix des terres rares Chinoise ont encore chuté d’environ 17,69% par rapport au mois précédent, soit environ 20,68% par rapport à l´année dernière. La Chine a exporté 17 540 tonnes au total de terres rares au cour des sept premiers mois de l’année, soit une augmentation de 10,3% par rapport à la même période en 2014; quant à la valeur des terres rares a l´exportation, elle a chuté de 7,4% sur un an à 212,8 millions de USD $ au cour des sept premiers mois de 2015, selon les données publiées par l’administration douanière chinoise. Malgré de nombreuses mesures et efforts de Pékin pour soutenir les prix, le ACREI (L’Association des Terres rares Chinoises) Spot Index affiche son point le plus bas depuis 5 ans.

prix_des_terres_rares_2015

Chute des prix des terres rares en 2015, après la suppression des taxes a l´export.

 

L’effondrement des prix des terres rares est à mettre sur le compte principalement de la production illégale rampante.

« L’exploitation minière illégale de terres rares provoque une surproduction et fait pression sur les prix du marché. » déclarait Xin Guobin, vice-ministre de l’Industrie et des Technologies de l’information (MIIT) lors d’un forum sur les terres rares récemment à Baotou. « Alors que la production totale légale se situe à 110 000 tonnes, au moins 40.000 tonnes d’éléments de terres rares auraient été exploités illégalement l’an dernier. » Déclarait Mr Chen Zhanheng, secrétaire général adjoint de l’ACREI. Malgré la nouvelle taxe sur les ressources visant à augmenter les prix des terres rares, les prix ont continué à baisser au cours des trois derniers mois, entrainés par le flow continue de ces terres rares moins chers en provenance de producteurs et mines illégales. Si bien que l´ACREI en Juillet a appelé à empêcher la vente des terres rares au-dessous du prix de revient. Car, l’effondrement des prix des terres rares Chinoises pèse lourdement sur les six grands producteurs de terres rares appartenant à l’Etat Chinois. Par exemple Xiamen Tungstène a signalé une forte baisse de son bénéfice net au premier semestre 2015, ou Guangdong Rising Nonferrous; China Minmetals Rare Earth. Lire aussi : Les minières chinoises de terres rares produisent à perte

Malgré une grande anxiété sur le secteur, la demande de terres rares reste solide et les perspectives de croissance intactes. «En 2015 la demande de terres rares pour les aimant, les catalyseurs, le polissage devraient augmenter d’environ 10%, 7% et 12% respectivement; » déclarait le mois dernier Ma Rongzhang, secrétaire général de l’ACREI. Il y a fort a croire que les efforts de pékin pour le contrôle de sa production, la mise en place de taxes sur les ressources et autres mesures finiront progressivement par porter leurs fruits, et mécaniquement entrainer une hausse des prix. Toutefois, le récent effondrement des prix des terres rares est venu briser cette illusion, tout réside aujourd’hui dans la capacité du gouvernement à combattre l’exploitation illégale minière, la production et la contrebande dans le secteur. Le Conseil d’Etat Chinois a publié une directive nationale et s´est donné 5 ans pour résoudre ce problème et réguler le marché. Les terres rares, souvent considérées comme un baromètre par les autorités; afin d´affirmer son pouvoir sur une partie de son économie et le contrôle de ses ressources stratégiques. De nombreux industriels utilisant largement ses métaux dans les secteurs tels que la haute technologie, les énergies renouvelables, la défense, et d’autres industries stratégiques pour l´économie Chinoise. La mauvaise santé du secteur et son ralentissement économique devrait pousser les autorités Chinoises, à prendre de nouvelles mesures pour combattre la production et les ventes illégales. « Le ministère devrait sévèrement renforcer la supervision et mettre plus de pression sur les régions si elles ne parviennent pas à faire respecter la répression de l’exploitation minière illégale de terres rares. » A ajouté Xin Guobin. Source : Investor Intel

Indice_Metaux_indusriels

Moteur de voiture : quelle technologie est la plus propre ?

Moteur de voiture : quelle technologie est la plus propre ?

normes_pour_les_vehicules_diesel

nouvelles normes pour les véhicules diesel

Il existe aujourd’hui de nombreux types de carburants pour tourner les moteurs de véhicule. On connaît les plus communs à savoir l’essence, le diesel ou le moteur à fonctionnement électrique. Mais on dispose aussi de voitures qui marchent à l’éthanol de canne à sucre ! De tous ces moteurs, lequel peut être considéré comme le plus propre ? État des lieux.

Il n’y a pas de voiture absolument propre

Une mise au point est essentielle avant d’évoluer dans cette présentation. Aucun véhicule à l’heure actuelle ne peut être vu comme totalement propre. Même si du point de vue de l’émission, il serait irréprochable, il a fallu utiliser des matériaux pour sa construction. L’extraction des nombreux métaux et alliages ayant servi à sa fabrication est une activité fortement polluante. En fin de cycle, toute voiture représente en termes de déchets un problème environnemental. L’expression la plus appropriée serait donc le véhicule le moins polluant. Un simple jeu de mots, trouvez-vous ? Pas tant que ça, demandez à Wikipédia !

Le moteur à essence : cause de tous les maux ?

La motorisation à essence est responsable d’une décharge importante du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. Bien plus que le moteur à diesel. Voilà pourquoi la politique fiscale depuis plusieurs décennies en France encourage l’utilisation des voitures diesel. Conséquence : le parc automobile français se compose de véhicules diesel à plus de 70 %. Mais le CO2 n’est pas le seul gaz à effet de serre ! D’ailleurs depuis quelques années, la tendance commence de nouveau à s’inverser, car l’essence consomme moins et à une meilleure image que le diesel, surtout au niveau des microparticules.

Le moteur de voiture à diesel pollue malgré tout

Certes, le moteur diesel émet moins de CO2 que le moteur à essence. Mais les systèmes diesel ont leur part de pollution de l’atmosphère. Ils sont connus pour déjeter des gaz comme les oxydes d’azote (NOx) qui sont aussi des gaz à effet de serre. De plus, le moteur diesel produit de petites particules, des benzopyrènes, dont le caractère cancérigène est attesté par l’OMS. Dire donc que le diesel serait plus écologique que l’essence reste à prouver.

La voiture électrique est-elle la solution ?

On vante à présent les mérites écologiques de la propulsion électrique. On dit d’elle qu’elle causerait zéro émission. Cependant, même si pendant qu’elle roule, l’auto électrique ne pollue, il ne faut pas oublier qu’une produire de l’électricité peut polluer. La plupart du temps, la production de cette énergie passe par la production thermique très polluante (charbon, lignite, gaz ou pétrole), par du nucléaire ou par des moyens plus écologique (solaire, éolien, géothermique ou hydraulique). Dire qu’une voiture électrique est donc toujours propre ? Ce n’est pas si sûr. Il vous faudra pour cela regarder le mix énergétique de votre opérateur. En France, la situation est plutôt bonne « grâce » au nucléaire et à l’hydroélectrique. Par contre en Chine ou USA, la situation n’est pas avantageuse. Et puis, pour prendre la mesure du degré de pollution d’une voiture, il ne faut pas seulement considérer son émission de gaz à effet de serre pendant son fonctionnement. On tiendra aussi compte :

  • De son mode de construction
  • Des matériaux de fabrication
  • De son acheminement vers les sites de vente
  • Et de sa destruction.

Au vu de tout ceci, la voiture à motorisation électrique semble écologiquement peu attrayante. Surtout quand l’on sait la pollution que peut causer une batterie au lithium-ion, tant au niveau de l’extraction des matières qui la compose (lithium et terres rares), que de sa fabrication très polluante et aussi de son recyclage très compliqué.

Quid des véhicules hybrides ?

Les voitures hybrides combinent deux sources d’énergie dont l’une est forcément électrique et l’autre peut être de l’essence ou du gazole. On distingue plusieurs types en fonction de l’importance du système thermique utilisé. Ainsi, on a l’hybride parallèle qui est le type le plus populaire, notamment mis en avant par des constructeurs comme Toyota. Ce véhicule tourne au moyen d’un moteur électrique et d’un moteur thermique. D’autres types comme l’hybride série intègrent un groupe électrogène nourri au gazole. C’est ce groupe qui fournit l’énergie nécessaire au moteur électrique pour faire bouger la voiture. Comme on le voit, la voiture hybride n’est pas plus propre que celle classée 100 % électrique. Au total, aucune voiture n’est entièrement propre. Selon leur moteur, certains véhicules sont moins polluants que d’autres, comme la voiture électrique en comparaison avec celles montées de moteurs thermiques. Il y a aussi des moteurs de voiture qui consomment moins de carburant que d’autres. Tout dépend donc du critère de comparaison choisi et de votre localisation. Pas facile de bien choisir donc !

comparatif_emissions_de_CO2_transport_routier

Les Terres Rares au plus bas depuis 5 ans, C´est le moment!

Prix des Terres rares au plus bas depuis 5 ans- C´est le moment!

conference_terres_raresArgus Rare Earths 2015, annonce une grande conférence internationale sur les Terres rares les 15-18 Septembre 2015 à Shanghai, en Chine.

Thématiques abordées:

Avec la suppression des restrictions à l’exportation des terres rares en Chine et la mise en œuvre de ses réformes fiscales sur ces ressources, de nouvelles perspectives semblent se dessiner sur le commerce et l´évolution des prix de ses métaux. Argus Rare Earths 2015, vous propose une plate-forme de conférences et de rencontres pour mieux explorer les nouvelles perspectives du marché et de la demande. Un ensemble unique de sujets et d´expertises diverses; Venez écoutez les principaux acteurs Molycorp, NDRC, CCCMC, Chinalco, Ressources AMINCO, Hangzhou aimant permanent, Industrial Minerals Company of Australia, Palm Inc, Urban Mines, Advanced Material Japon et partager leurs analyses et perspectives sur la production, le commerce, l´évolution des prix. Appréhender et comprendre les secteurs clefs de croissance, comprendre les enjeux sur le secteur des aimants permanents, des catalyseurs, de l´industrie du verre…

Exclusif, Le 18 Septembre 2015 (vendredi)

Chinalco Rare Earth (Jiangsu) accueillera tous les participants de la conférence à son usine de transformation et de raffinage de terres rares Changshu. Profitez de cette occasion unique de visiter leurs installations de production et laboratoires.

* Inscription pour la visite du site est ouvert à tous les participants à la conférence.

* Pour des raisons techniques et de sécurité, le nombre des participants sera limités.

* premier arrivé, premier servi.

Information et inscription.

Brochure button

For more information, please contact us:
+65 6496 9899  asiaconferences@argusmedia.com

Liste de quelques uns des participants :

Company Name Job Title
Chinese Ministry of Industry and Information Technology Ministry
China Ministry of Commerce Ministry
Molycorp Manager
Saudi Aramco Contracts Specialist
ThreeArc Mining Ltd Investment Director
China Rare and Rare Earth Co.,Ltd General Manager
Ganzhou Qiandong Rare Earth Group Director of international trade
Inner Mongolia Baotou Steel Rare-Earth Vice General Manager
Baotou Luodiya Rare Earth Co Manager
Chinalco Rare Earth General Manager
China National Nonferrous Metals I/E Jiangsu Company Vice General Manager
BP Senior Category Manager
Advanced Material Japan Corporation President
Japan Gas, Ol, Mmetal Mineral Resources Secratery
ANSTO Minerals Technology Manager
                                              And many more……

CfmSpeaker210815(1)

l´Iran; candidat sur le marché des Métaux Stratégiques

Les nouveaux accords internationaux avec l´Iran pourraient avoir un impact sur le marché des Métaux Stratégiques

Metaux_strategiquesLes levées des sanctions américaines et européennes contre l´Iran sur son pétrole, gaz et ses métaux pourraient avoir de larges implications sur le marché des métaux mineurs et des alliages.

L’accord entre l’Iran et le P5 + 1 – la Chine, la Russie, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne comprenait des sanctions et des restrictions sur la vente et l’achat de pétrole brut a l’Iran; mais aussi sur l’investissement dans les secteurs comme le pétrole, le gaz, la pétrochimie, les transports maritimes; et le commerce de métaux mineurs et alliages tels que le cobalt, le germanium, le magnésium, le molybdène, le niobium, le tantale, le tellure, le titane, le tungstène, l’uranium et de zirconium. Le commerce direct sur ces métaux mineurs lorsqu´il sera autorisée et les sanctions levées aura sans aucun doute des implications sur le marché et l’approvisionnement du chrome, manganèse et molybène par exemple. L’Iran a déjà lancé sa première usine de magnésium en Janvier avec une capacité de production de 6000 t / an, selon des sources locales. Le pays dispose également d’une capacité de 25 000 t / an de ferrochrome. L’Iran produit également du minerai de chrome, et exporte une grande partie de sa production en Chine. Le producteur de chrome Turc Yildirim Group, a déjà déclaré le mois dernier qu’il envisageait d’investir dans la production ou des mines en l’Iran si les sanctions étaient levées.

La levée des restrictions sur les investissements dans le secteur du pétrole et du gaz pourrait aussi voir une demande accrue pour les métaux utilisés dans l’exploration et le forage tel que le molybdène, le manganèse, le tungstène et le vanadium. Le pays a cruellement besoin d´injections de capitaux étrangers et de technologies – D’un autre côté, l’augmentation de l’offre iranienne sur le marché du pétrole brut pourrait exercer des pressions supplémentaires à la baisse sur un déjà faible prix du pétrole brut: l´offre supplémentaire venant d´Iran pourrait augmenter les réserves déjà excédentaire pour 2016. L’Iran sera en mesure d’ajouter 500 000 b / jour sur le marche au sortir des sanctions, de massifs investissements sont a prévoir, comme pour la construction de pipelines et gazoducs donc des besoins importants en quantités variables de manganèse, molybdène, niobium, vanadium et de titane pour prévenir de la corrosion. Chinois, américains, britanniques sont déjà au travail pour profiter de l aubaine alors qu’une panoplie d’autres sanctions américaines – ciblant l’Iran comme un soi-disant Etat parrain du terrorisme – resteront en place.

carte_des_hydrocarbures_en_iran

Boom des énergies éoliennes aux États-Unis

Le boom de l’énergie éolienne aux États-Unis arrive au bon moment

Energie_eolienne_metaux_strategiquesLe Clean Power Plan, de l’administration Obama, publiée la semaine dernière, impose une utilisation beaucoup plus importante d ´énergies renouvelables a l´horizon 2030 – et beaucoup moins de charbon. Deux nouveaux rapports publiés lundi par le ministère de l’Énergie (two new) relevaient que le secteur de l´éolien était en plein boom, un développement qui tombe a pic et devrait motiver surement les décisions quand à la réduction des émissions de carbone.

Les rapports, dont un spécifique sur le marche de l´éolien 2014 Wind Technologies Market Report, publié par Lawrence Berkeley National Laboratory – suggèrent que l´éolien est en cours d’installation à un rythme rapide, que ses coûts sont en chute libre, la technologie progresse, et que cela crée des emplois…On a connu pire comme conclusion !?

L’énergie éolienne aux États-Unis a atteint en effet une capacité de 66 gigawatts, selon le rapport et fournirait environ 5% de la demande totale d’électricité. 66 gigawatts est suffisamment d’électricité pour alimenter 17,5 millions de foyers (un gigawatt est un milliard de watts). 13 autres gigawatts seraient également en cours d´installation pour être en ligne d’ici 2016. Pour référence, en 2012, les USA avait une capacité totale d´électricité d´environ 1063 gigawatts. En attendant, le vent souffle et il aurait crée 73 000 emplois, et le plus frappant, le prix de gros de l’énergie éolienne – est maintenant seulement de 2,35 cents par kilowattheure. A son plus bas historique. « A 2,35 cents le kilowattheure, le vent est donc moins cher que le prix moyen en gros de l’électricité de la plupart des régions du pays, » dit Ryan Wiser du Lawrence Berkeley National Laboratory, l´un de principaux auteur du nouveau.

Certes, il est important de noter que les coûts ne seraient pas si bas sans les crédits d’impôts pour la production éolienne, ou PTC, qui couvre les projets éoliens commencés fin 2014. Il n´en reste pas moins impressionnant. Cela expliquer certainement pourquoi, les entreprises comme Google, Yahoo à Microsoft ont engagées des ententes d’achat d’électricité avec des parcs éoliens pour alimenter leurs centres de données. En même temps que les coûts diminuent, les progrès technologique contribue en outre a l´avancer du secteur. Autrement dit, les éoliennes deviennent plus grandes, et plus puissantes. Les hauteurs moyennes ont augmenté pour atteindre en moyenne 82,7 mètres pour les nouvelles installations de turbines, ce qui représentent 50% de plus que ces dix dernières années. Pendant ce temps, le diamètre des rotors éoliens a également augmenté de façon spectaculaire – elles avoisinent environ en moyenne les 99,4 mètres de diamètre, soit une augmentation de plus de 100% depuis 1998-1999. La taille génère une plus grosse quantité d’électricité mais aussi plus de puissance à faibles vitesses de vent. Le DOE envisagent la possibilité d’obtenir pleinement 20% de l’électricité aux États-Unis à partir du vent d’ici 2030. L´éolien n’est pas le seul secteur des énergies renouvelables en plein essor – Puisque le solaire en taux de croissance dépasse largement l´éolien. C´est bien simple, l’électricité produite à partir solaire aux États-Unis doublé entre 2013 et 2014. Cependant, jusqu’à présent, l´éolien produit des quantités plus importantes.

Déficit sur le marché de l´Argent prévu pour 2015

Déficit de 57,7 millions d’once d´Argent prévu pour 2015

Investir_Argent_metalDans ses dernières prévisions sur l´argent, Le Silver Institute prévoit un déficit de 57,7 millions d’onces sur le marche de l´argent en 2015. Si le prix de l’argent métal a été sérieusement malmené ces derniers mois, les fondamentaux sur le métal restent forts positifs d´après le dernier rapport publié mardi par le Silver Institute : « l’augmentation de la demande physique pourrait provoquer un déficit sur le marche des 2015. » Voici un aperçu des principaux points abordés dans son rapport qui prévoit une forte demande du secteur industriel;

  • Les énergies renouvelables: La demande d’argent des producteurs de panneaux solaires devrait augmenter de 8% cette année, atteignant 65.000.000 onces. L’augmentation sera largement tirée par les Etats-Unis, qui a vu une augmentation de 76% pour l´installations de panneaux solaires au 1er trimestre 2015 par rapport à la période de l’année précédente. Cela dit, la Chine et l’Inde ont également ont mis en œuvre également d´ambitieux plans d’installation solaire.
  • L’oxyde d’éthylène: la demande d´argent des producteurs d’oxyde d’éthylène à progresse de 61% en 2015 pour atteindre 8,6 millions d’onces. La plupart de cette augmentation est tirée par la demande chinoise. L’oxyde d’éthylène est un élément vital pour la construction de bloc chimique, critique dans la production de plastiques, solvants et détergents et un large éventail de produits chimiques organiques.
  • Electronique: la demande d´argent sur secteur de l’électronique devrait quand a lui progresser de 0,4% en 2015. La baisse relative de la demande dans la production d’ordinateurs et de tablettes étant compensée par une plus forte demande dans la fabrication de téléphones mobiles.

Bien sûr, l’une des principales caractéristiques de l’argent est qu’il est utilisé pour l’investissement ainsi qu´a des fins industrielles. Pourtant, malgré les performances négatives des métaux précieux, la demande des investisseurs pour de l’argent est restée « robuste », selon le Silver Institute. Plus précisément, l’organisation indique que, pendant la première moitié de l’année, les ventes mondiales de pièces de lingots d’argent ont atteints 43.600.000 onces – soit 6% de moins que sur la période précédente, mais toujours non loin de ses niveaux records. Cela soulève évidemment la question de savoir si le prix de l’argent va augmenter ? Contrairement a ce que l´on pourrait croire, le marché de l’argent a été en déficit sur 3 années consécutives 2013 (111,9 millions onces) et 2014 (par 4,9 millions onces) avec un prix moyen annuelle de $ 23,79 l’once pour 2013, et $ 19,08 en 2014. Ce qui laisserait croire qu´une corrélation entre offre et demande est loin d´être évidente. Le prix du métal argent ayant atteint ses plus hauts historiques alors que le marche était excédentaire en 2012 (par 41,9 millions onces). Ce mardi, le prix d’argent restait autour des $ 14,65 l’once.

Tour de table sur les Terres Rares et Métaux Strategiques

AUDITION A L`ASSEMBLEE NATIONALE SUR « LA MISE EN PLACE D’UNE POLITIQUE DES TERRES RARES ET DES MATIÈRES PREMIÈRES STRATÉGIQUES ET CRITIQUES »

1h30 d´audition de haut vol ou se croisent les avis et réflexions des principaux acteurs du secteur; Stratèges, Industriels, R&D, universitaires…

Continuer la lecture

Les énergies renouvelables sont en plein Boom !

Les énergies renouvelables sont en plein Boom ! Bonnes nouvelles pour les métaux de Haute technologie

Screen Shot 2015-06-26 at 10.02.11Au cour du premier trimestre de 2015, de nombreux fonds consacrés aux énergies renouvelables ont surperformés le S & P 500 nous explique le cabinet de conseil international McKinsey & Co dans un de ses derniers rapport. McKinsey estime que le coût de production des batteries lithium -ion, environ 400 $ par kilowattheure, pourrait être descendu a 150 $ d’ici 2020. Si cette tendance se confirme, les métaux de haute technologie lies au secteur de l´énergie (métaux des Terres rares, argent, lithium, graphite et d’autres) sont assurés d’un avenir radieux.

McKinsey continue :  » En fait, les investissements dans les énergies propres ont augmenté de 17 % en 2014, atteignant $ 270 Milliards, inversant deux années de baisse. Alors que le soutien des politiques gouvernementales demeure crucial, l’investissement en capitaux propres des entreprises d´énergies renouvelables a augmenté de 54 % en 2014. Le déploiement des énergies renouvelables continue d’augmenter. Les États-Unis est en cours pour installer 12 gigawatts de capacité d’énergie renouvelable cette année, ce qui représentent plus que toutes les sources d´énergies conventionnelles combinées en 2015.  McKinsey déclare que le pétrole ne compte plus pour beaucoup pour la production d’électricité – ce qui signifie que les dernières chutes importantes des prix du pétrole auront peu d´influence sur l’économie des énergies renouvelables. En revanche, les énergies renouvelables sont utilisées principalement pour la production de l’électricité, et le cout de celles ci est en nette diminution. En 2011, par exemple il en coûtait $ 279 Milliards pour la production de 70 gigawatts. En 2014, 40 % de capacité supplémentaire ont été installé pour 240$ Milliards. Les études par le National Renewable Energy Laboratory (NREL) montrent que les coûts des systèmes photovoltaïques résidentiels et commerciaux ont chuté un 6 % ou 7 % par an en moyenne entre 1998 et 2013, et de 12 % à 15 % par an en 2012 et 2013. En fait, quand on en vient au prix de l’énergie solaire, même les estimations les plus optimistes n’ont pas été assez optimistes : Le NREL dit que les projections de prix d’aujourd’hui jusqu’en 2020 sont environ la moitié de ce qui a été prédit il y a une décennie.

En 2013, pour la première fois, la Chine a investi plus dans les énergies renouvelables que l’Europe. En 2014, la Chine a investit $83,3 milliards dans les énergies renouvelables et installé 11 gigawatts d’énergie solaire. D´autres pays embraille le pas, l’Inde a prévu d’installer 170 gigawatts de capacité de production d’électricité d’ici 2022. Mais McKinsey se termine sur une note de prudence: Le charbon est encore abondant et pas cher, et le schiste a changé le scénario du pétrole et du gaz.  » En bref, un monde entièrement alimenté par les énergies renouvelables pas pour demain », prévient le rapport.  » la transition sera une transition à long terme – une question de décennies et non d´années. Mais la résilience du secteur face aux fortes baisses des cours du gaz et du pétrole est un signe qu’il peut être juste sur son chemin “.

Les cours du Platine a leurs plus bas depuis six ans

Les cours du Platine a leurs plus bas depuis six ans

Prix du platineComme nous l´évoquions dans de précédents articles, les destins du platine et du palladium (son frère) se croisent. Selon le The Wall Street Journal, le platine a atteint son prix le plus bas depuis 6 ans, pour toucher les 1,088.60 $ l’once, sur le COMEX de New York; soit le plus bas depuis Mars 2009. Malgré de nombreux problèmes sociaux, l´Afrique du Sud, le plus grand producteur de platine au monde est maintenant montée en puissance et ouvert de nouvelles opérations dirigées par Anglo American Platinum. La faible demande au moment où les producteurs sud-africains ont normalisé la production … a entraîné l´effondrement des cours du platine.

Cette déclaration tombe en ligne avec les prédictions de William Tankard, directeur de l’exploitation minière et des métaux précieux chez Thomson Reuters qui déclarait en Mars que même si le platine est toujours en déficit, la poursuite de lancement de nouvelles mines pourraient saper les fondamentaux à long terme. De plus, les ventes d’automobiles européens ont baissé ces derniers mois, chutant de 24% en Avril, et cette baisse pourrait se prolonger si les risques de négociation du règlement de la dette grecque augmentent. Globalement, le prix du platine au comptant est en baisse d´environ 10% depuis le début de l´année, soit la plus forte baisse sur le secteur des métaux précieux.

Tesla et la demande de Métaux strategiques

Qu’est-ce que l’annonce des nouvelles batteries Tesla signifie pour le Lithium, Graphite et Cobalt?

powerwall-battery-group@2xJeudi soir dernier, Tesla Motors (NASDAQ: TSLA) a annoncé les détails de sa nouvelle gamme de batteries rechargeables domestiques et professionnelles, marquant un changement énorme pour la société. Fidèle à son habitude, le PDG de Tesla, Elon Musk a fixé un objectif ambitieux en ce qui concerne ses batteries. Il a partagé ses espoirs de voir le monde sortir des énergies fossiles en facilitant le stockage de l’énergie produite à partir de sources comme l’éolien et le solaire. Si le succès paraît certain, malgré le cout ( $3500) encore excessifs pour certains. Beaucoup de lithium, graphite et cobalt seront nécessaires pour toutes ces batteries.

Tesla n´a pas encore confirmé a 100% la composition de ses nouvelles batteries, des matériaux comme le lithium, cobalt cathode – un (oxyde de nickel-cobalt-aluminium) NCA cathode – et graphite semble indispensables. Pour produire chaque Powerwall ( http://www.teslamotors.com/powerwall), on estime a 16 kg de graphite synthétique (ou 16 kg de graphite sphérique provenant de 40 kg de concentré de graphite lamellaire), ainsi que 12 kg d’hydroxyde de lithium, seront nécessaires. Pour les Powerpack, les besoins pourraient être jusqu´a de 10 fois supérieurs. (environ 160 kg de graphite et 120 kg de lithium). Compte tenu de ces chiffres, si la demande pour les batteries décolle comme le préconise TESLA : le marché de ses 3 métaux pourraient en être chamboulé… Si les ressources de matières premières semblent suffisante pour soutenir cette innovation disruptive, c´est la capacité de traitement et de savoir faire qui pose question pour la transformation de ses ressources. La demande accrue aura des conséquences sur le marche du lithium, graphite et du cobalt. D’autres « Megafactories » sont cours de développement en Chine et le deploiment des technologies de stockage est indispensable a la reconstruction d´une économie durable.