Archives par étiquette : perspectives

Les tensions sur le marché des métaux en Chine sont le souci de tout le monde

Les tensions sur le marché des métaux en Chine sont le souci de tout le monde

craintes_sur_le_marche_des_metaux_strategiquesQuel est le principal dénominateur commun sur le marché de l’offre et la demande des terres rares, du lithium, du graphite, de l’antimoine, du tungstène, et plus largement des marchés mondiaux des métaux et des matériaux technologiques? Invariablement, la réponse est la même que vous soyez un investisseur prive, ou institutionnel, dirigeant industriel ou membre de gouvernements. Pour répondre, plusieurs données sont à prendre en compte.

  1. La Chine, est le pays le plus peuplé au monde, la deuxième économie, et est devenu le plus gros consommateur et utilisateur final de métaux et matériaux technologiques pour la fabrication de biens de consommation dans le monde.
  2. La Chine est également devenue le plus grand utilisateur final de métaux de construction: fer, acier, cuivre et aluminium qui composent plus de 95% de la production et de recyclage des métaux dans le monde.
  3. La Chine utilise et consomme aujourd’hui plus de 60% de tous les nouveaux minerais et métaux produits dans le monde.

Les faits ci-dessus montrent clairement l’économie Chinoise comme le principal moteur de facto de l’économie mondial des métaux, de sorte que tout changement dans l’économie Chinoise, bon ou mauvais, aura un effet immédiat sur le secteur minier, le raffinage, les métaux et matériaux de fabrication. Deuxièmes point, la taille et la croissance de l’économie des métaux et matériaux technologiques se mesure par rapport à la demande en énergie et des biens de consommation. Ces deux secteurs économiques clés sont plutôt considérés comme «matures» dans nos économies occidentales industrialisées, même si de nouvelles technologies de ruptures peuvent entrainer d´importants déséquilibres ( les énergies renouvelables par exemple, le nucléaire).

Consomation_chinoise_de_matiere_premiere

Le principal espoir de croissance dans le secteur proviendra essentiellement de la croissance du PIB des pays du BRICS. Tout juste « élu » le nouveau président Chinois a rappelé comme son principal nouvel objectif, la conversion de l’économie chinoise. L’évolution de l’économie chinoise pourrait changer la donne sur le marché mondial; La fonction d’«usine du monde» perd son rôle moteur dans l’économie chinoise. Moins attractive en tant que base d’exportation, la Chine l’est de plus en plus par son marché intérieur. La Chine est un grand pays en développement, et son développement ne doit plus dépendre des autres pays. En même temps que la Chine ouvre plus largement ses portes, elle travaille à étendre son marché national, à transformer l’épargne populaire considérable en investissement, à hausser la qualité de vie de son peuple, à recourir à des technologies de pointe pour résoudre les problèmes de ses ressources et de son environnement. En conséquence les industries chinoises du secteur des ressources sont maintenant officiellement encouragées à regarder à l’extérieur de la Chine des opportunités pour développer et acquérir dans la production de ressources naturelles clés.

Une des plus communes confusions sur le secteur serait une conspiration délibérée du gouvernement et de l´industrie Chinoise pour contrôler l´offre et le marché des Terres Rares afin de maintenir des prix bas et ainsi conduire les nouveaux producteurs de terres rares non-chinois hors d´état de nuire. Cela n’à aucun sens, les producteurs comme Lynas et Molycorp, sont dans une situation désespérée en raison d’un manque total de compréhension et des besoins du marché, ainsi que de nombreuses erreurs stratégiques. Le nouveau modèle économique Chinois et la conversion de son économie est la dernière chance pour les producteurs de ressources naturelles non-chinois de revenir dans la partie. Mais cette fois en tant que fournisseurs de la Chine ou partenaires de celle-ci à l’étranger. Les projets de production de Terres rares lourdes restent sans aucun doute le meilleur pari pour les investisseurs, car la Chine est elle-même est déjà à court et dans le besoin de ces matériaux.

Le fil conducteur de ce blog est de pouvoir comprendre et identifier le potentiel de croissance de la demande pour ces métaux et matériaux technologiques. La révolution sur le traitement et les applications de ces nouveaux métaux et matériaux est devant nous, et nous avons besoin d’identifier les gagnants.

Les minières chinoises de terres rares produisent à perte

Les sociétés minières de terres rares chinoises produisent à perte

chargement_de_terres_raresEnviron 90% des producteurs et minières de terres rares Chinoises exploitent actuellement à perte ses métaux tant convoités – utilisés dans les secteurs high-tech – la baisse des prix n´en fini plus en raison de la surcapacité et de l’exploitation minière illégale. Selon l´Association of China Rare Earth Industry, beaucoup d´entreprises locales ont perdu de l’argent au cours de ces derniers mois et beaucoup devraient fermer boutique avant fin d’année.

Chen Zhanheng, secrétaire général adjoint du groupe, déclarait au China Daily (told China Daily ) que les principaux problèmes pesant sur le marché sont l’offre excédentaire et de l’exploitation minière illégale. Beaucoup d’entreprises se sont précipités dans l’exploitation minière des terres rares lorsque les prix étaient élevés, et se sont mise a produire beaucoup plus que ce que le marché a vraiment besoin. « Les terres rares ne sont pas aussi difficiles à extraire et à traiter comme beaucoup semblent le penser, et beaucoup d´exploitation miniers illégales contournent les règlements et continuent de creuser et fondre ces métaux. Ce qui inexorablement conduit à un excèdent sur le marché. » La situation n’a pas seulement affecté les petits producteurs. Six des plus importantes sociétés minières de terres rares du pays ont également ressentis les effets, selon Investorintel (according to Investorintel). Xiamen Tungsten, par exemple, a enregistré une forte baisse de son bénéfice net au premier semestre de 2015, les activités de terres rares de la société ont subi une perte de 11,5 millions $ au cours de la période, 8,8 M $ de plus que l’année précédente. Guangdong Rising Nonferrous devrait perdre 5 $ à 6 M $, en baisse d’environ 600% par rapport a l’an dernier l’an dernier. China Minmetals Rare Earth espère un bénéfice net au premier semestre de seulement $ 470,000.

Fin d’un monopole

Jusqu’en 2010, la Chine contrôlait environ 97% de l’approvisionnement de ces métaux tant convoités, utilisé dans l’électronique de pointe, la défense et les énergies renouvelables. Mais quand la Chine a cherché à imposer des contrôles à l’exportation pour donner un avantage a ses industries de l’électronique, les prix ont été multiplies jusqu’à 20 ou 30 fois. Les prix attractifs ont encouragés les investissements dans le secteur aux États-Unis, l’Australie et d’autres endroits en dehors de la Chine. Mais, dans le même temps, la contrebande Chinoise a fait chuter les prix. Le prix des terres rares a encore chuté plus tôt cette année, lorsque la Chine a abandonné les droits de douane à l’exportation, qui avaient gonflés les prix internationaux, après une décision de l’Organisation mondiale du commerce. Maintenant, les observateurs du marché pensent que les prix pour les 17 éléments devraient commencer à se redresser en fin d’année. Toutefois, ils avertissent également qu´une surabondance, y compris des mines illégales et de la contrebande en Chine, pourrait encore retarder une hausse prochaine. La confiance des investisseurs dans les minières du secteur a été durement touchée par les mauvaises performances des deux principaux producteurs hors de Chine – Molycorp (NYSE: MCP-A) et Lynas Corp (ASX: LYC). Les entreprises de terres rares canadiennes ont également presque toutes perdues plus de la moitié de leurs valeurs au cours des dernières années. Avalon Rare Metals (TSE: AVL) est en baisse de 96% par rapport a son plus haut de 2011, tout comme Rare Minerals ‘(TSE: QRM) dont les actions stocks ont également chutés depuis Mars 2012.

Pendant ce temps, la Chine continue de limiter le nombre d’entreprises autorisées à produire et à exporter des terres rares. Cela signifie qu’il restera un goulot d’étranglement de l’offre importante qui est de nature à encourager la contrebande ainsi que la production illégale dans le pays, avec les conséquences redoutées sur les prix.

Prévisions de la consommation de terres rares de 2013 a 2018. (Statista.com)

previsions_consomation_terres_rares_2018

production minières chinoises de terres rares en bleu.

 

Les Terres Rares au plus bas depuis 5 ans, C´est le moment!

Prix des Terres rares au plus bas depuis 5 ans- C´est le moment!

conference_terres_raresArgus Rare Earths 2015, annonce une grande conférence internationale sur les Terres rares les 15-18 Septembre 2015 à Shanghai, en Chine.

Thématiques abordées:

Avec la suppression des restrictions à l’exportation des terres rares en Chine et la mise en œuvre de ses réformes fiscales sur ces ressources, de nouvelles perspectives semblent se dessiner sur le commerce et l´évolution des prix de ses métaux. Argus Rare Earths 2015, vous propose une plate-forme de conférences et de rencontres pour mieux explorer les nouvelles perspectives du marché et de la demande. Un ensemble unique de sujets et d´expertises diverses; Venez écoutez les principaux acteurs Molycorp, NDRC, CCCMC, Chinalco, Ressources AMINCO, Hangzhou aimant permanent, Industrial Minerals Company of Australia, Palm Inc, Urban Mines, Advanced Material Japon et partager leurs analyses et perspectives sur la production, le commerce, l´évolution des prix. Appréhender et comprendre les secteurs clefs de croissance, comprendre les enjeux sur le secteur des aimants permanents, des catalyseurs, de l´industrie du verre…

Exclusif, Le 18 Septembre 2015 (vendredi)

Chinalco Rare Earth (Jiangsu) accueillera tous les participants de la conférence à son usine de transformation et de raffinage de terres rares Changshu. Profitez de cette occasion unique de visiter leurs installations de production et laboratoires.

* Inscription pour la visite du site est ouvert à tous les participants à la conférence.

* Pour des raisons techniques et de sécurité, le nombre des participants sera limités.

* premier arrivé, premier servi.

Information et inscription.

Brochure button

For more information, please contact us:
+65 6496 9899  asiaconferences@argusmedia.com

Liste de quelques uns des participants :

Company Name Job Title
Chinese Ministry of Industry and Information Technology Ministry
China Ministry of Commerce Ministry
Molycorp Manager
Saudi Aramco Contracts Specialist
ThreeArc Mining Ltd Investment Director
China Rare and Rare Earth Co.,Ltd General Manager
Ganzhou Qiandong Rare Earth Group Director of international trade
Inner Mongolia Baotou Steel Rare-Earth Vice General Manager
Baotou Luodiya Rare Earth Co Manager
Chinalco Rare Earth General Manager
China National Nonferrous Metals I/E Jiangsu Company Vice General Manager
BP Senior Category Manager
Advanced Material Japan Corporation President
Japan Gas, Ol, Mmetal Mineral Resources Secratery
ANSTO Minerals Technology Manager
                                              And many more……

CfmSpeaker210815(1)

Marché des Terres Rares en 2015: Questions/ Réponses

Interview et analyse de Ryan Castilloux d’Adamas Intelligence sur le marché des terres rares en 2015.

Prix des terres raresL´année a été particulièrement intéressante et riche, marquée par un certain nombre d´évènements qui ont eu un impact sur le marché et ses participants: Abolition des taxes a l´exportation sur les Terres Rares: introduction de taxes sur les ressources, faillite de l´un des plus principaux producteur Molycorp en Juin… Beaucoup d´informations a digérer pour les investisseurs et participants du secteur des terres rares au cours de la première moitié de l’année. Adamas Inteligence est l´auteur d´un rapport et analyse sur les perspectives du secteur, cette interview a été réalisée avec son fondateur directeur Ryan Castilloux. Dans l’interview ci-dessous, Castilloux partage son analyse du marché et ses prévisions sur le secteur pour 2015 et au-delà, il nous éclair également sur les récents changements en Chine.

En terme de pourcentages et variations. Quels sont les terres rares qui ont le mieux performées cette année? les pires? Pourquoi… ?

Continuer la lecture

Tour de table sur les Terres Rares et Métaux Strategiques

AUDITION A L`ASSEMBLEE NATIONALE SUR « LA MISE EN PLACE D’UNE POLITIQUE DES TERRES RARES ET DES MATIÈRES PREMIÈRES STRATÉGIQUES ET CRITIQUES »

1h30 d´audition de haut vol ou se croisent les avis et réflexions des principaux acteurs du secteur; Stratèges, Industriels, R&D, universitaires…

Continuer la lecture

Les énergies renouvelables sont en plein Boom !

Les énergies renouvelables sont en plein Boom ! Bonnes nouvelles pour les métaux de Haute technologie

Screen Shot 2015-06-26 at 10.02.11Au cour du premier trimestre de 2015, de nombreux fonds consacrés aux énergies renouvelables ont surperformés le S & P 500 nous explique le cabinet de conseil international McKinsey & Co dans un de ses derniers rapport. McKinsey estime que le coût de production des batteries lithium -ion, environ 400 $ par kilowattheure, pourrait être descendu a 150 $ d’ici 2020. Si cette tendance se confirme, les métaux de haute technologie lies au secteur de l´énergie (métaux des Terres rares, argent, lithium, graphite et d’autres) sont assurés d’un avenir radieux.

McKinsey continue :  » En fait, les investissements dans les énergies propres ont augmenté de 17 % en 2014, atteignant $ 270 Milliards, inversant deux années de baisse. Alors que le soutien des politiques gouvernementales demeure crucial, l’investissement en capitaux propres des entreprises d´énergies renouvelables a augmenté de 54 % en 2014. Le déploiement des énergies renouvelables continue d’augmenter. Les États-Unis est en cours pour installer 12 gigawatts de capacité d’énergie renouvelable cette année, ce qui représentent plus que toutes les sources d´énergies conventionnelles combinées en 2015.  McKinsey déclare que le pétrole ne compte plus pour beaucoup pour la production d’électricité – ce qui signifie que les dernières chutes importantes des prix du pétrole auront peu d´influence sur l’économie des énergies renouvelables. En revanche, les énergies renouvelables sont utilisées principalement pour la production de l’électricité, et le cout de celles ci est en nette diminution. En 2011, par exemple il en coûtait $ 279 Milliards pour la production de 70 gigawatts. En 2014, 40 % de capacité supplémentaire ont été installé pour 240$ Milliards. Les études par le National Renewable Energy Laboratory (NREL) montrent que les coûts des systèmes photovoltaïques résidentiels et commerciaux ont chuté un 6 % ou 7 % par an en moyenne entre 1998 et 2013, et de 12 % à 15 % par an en 2012 et 2013. En fait, quand on en vient au prix de l’énergie solaire, même les estimations les plus optimistes n’ont pas été assez optimistes : Le NREL dit que les projections de prix d’aujourd’hui jusqu’en 2020 sont environ la moitié de ce qui a été prédit il y a une décennie.

En 2013, pour la première fois, la Chine a investi plus dans les énergies renouvelables que l’Europe. En 2014, la Chine a investit $83,3 milliards dans les énergies renouvelables et installé 11 gigawatts d’énergie solaire. D´autres pays embraille le pas, l’Inde a prévu d’installer 170 gigawatts de capacité de production d’électricité d’ici 2022. Mais McKinsey se termine sur une note de prudence: Le charbon est encore abondant et pas cher, et le schiste a changé le scénario du pétrole et du gaz.  » En bref, un monde entièrement alimenté par les énergies renouvelables pas pour demain », prévient le rapport.  » la transition sera une transition à long terme – une question de décennies et non d´années. Mais la résilience du secteur face aux fortes baisses des cours du gaz et du pétrole est un signe qu’il peut être juste sur son chemin “.

L’économie collaborative a déjà créé 17 entreprises milliardaires

L’économie collaborative a créé 17 entreprises milliardaires 

L economie partageeL´économie du partage est un Big big business. Pour ceux qui douterait encore que le monde est en pleine évolution, Il y a maintenant 17 entreprises milliardaires, dont 60 000 employés et 15 milliards $ de dollars levés en financement participatif, selon Jérémie Owyang et Profils VB, un celebre cabinet d’audit. Cela inclut le vénérable eBay, fondée dans les brumes sombres de l’antiquité technologique, et de nouveaux venus comme Etsy, Chegg, WeWork, Airbnb, et bien sûr Uber. Alors que la plupart de ces startups sont relativement récentes – beaucoup sont devenus milliardaires en moins de quatre ans – et ont pris racines en plein marasme économique. Fait intéressant, huit des 17 sont basées en Californie, alors que 12 des 17 sont basées aux États-Unis. Cette prépondérance ne peut pas durer. L’économie collaborative a déjà reçu près de 15 milliards de dollars de financement – c´est plus que la totalité de l’espace de réseaux sociaux qui a donné naissance à des géants comme Facebook, Twitter, snapchat. Si cela est un indicateur, l’économie collaborative en est encore à ses balbutiements, et de nombreuses autres entreprises milliardaires sont en incubation et à venir.

Screen-Shot-2015-06-04-at-12.03.18-AM-764x600Prosper: 1,7 milliard de dollars

Ola: 1 milliard de dollars

Uber: 40B $

Instacart: 2 milliards de dollars

Lyft: 2,5 milliards de dollars

WeWork: 5B $

TransferWise: 1 milliard de dollars

Airbnb: $ 10B

FundingCircle: 1 milliard de dollars

Kuaidi Dache: 8.8 milliards $

Bullish on Cobalt

supply-and-demand-300x199

Utilisé en métallurgie pour les superalliages pour certaines pièces dans les turbines à gaz. Les alliages résistants à la corrosion, comme catalyseur dans l’industrie chimique et pétrolière. Une part importante de plus en plus importante (env. 30%) est utilisée dans la fabrication d’accumulateurs, secteur en pleine évolution et une autre (7 %) dans la fabrication d’aimants. Les qualités du cobalt en font l’une des huit matières premières stratégiques considérées comme indispensables en temps de guerre comme en temps de paix c´est aussi pour sa toxicité que ce métal fait débat.

Si sa toxicité est supposée depuis longtemps (le mot cobalt provenant d’ailleurs de l’allemand kobalt; un esprit maléfique qui hantait les mines dans la tradition germanique), elle est bien réelle due à ses propriétés chimiques: radio toxicité et aux actions des autres métaux qui l’accompagnent souvent dans la nature (arsenic, et moindrement cuivrenickelmanganèse). Comme si cela ne suffisait pas, eau, air, sol et écosystèmes sont pollués par les mines et l’industrie du cobalt.

Si il existe une raison d´être positif sur le cobalt, c est bien pour des raisons économique en raison d’un manque potentiel réelle d’approvisionnement fiable. Environ 85% de cobalt qui est utilisé aujourd’hui vient de la République démocratique du Congo et nous savons qu´il existe d´important défis dans ce pays, y compris de gros problèmes d’infrastructure ce qui représente un challenge pour les utilisateurs tels que Tesla Motors (NASDAQ: TSLA). Il va falloir trouver beaucoup plus de cobalt bientôt….

Futur des Terres rares & nouvelles Technologies de separation et raffinage

De nouvelles technologies de raffinage de Terres Rares pourraient être déterminant pour les producteurs hors Chine

elementsUne nouvelle technologie de raffinage et séparation des métaux de terres rares par la société « Rare Earth Salts » pourrait être déterminant pour les producteurs hors Chine. Cette société annonce en effet son intention de commercialiser ses activités de traitement et raffinage des métaux de Terres Rares : La société affirme que son procédé de fabrication à faible coût pourrait aider les producteurs hors de Chine et sérieusement concurrencer les producteurs chinois. En concurrence avec les producteurs de terres rares chinois, les coûts de production sont certainement un défi de taille pour les entreprises hors de Chine. Il est un défi que de nombreux analystes ont affirmé comme impossible, ce qui suggère que les utilisateurs finaux finiront par choisir de payer une prime pour un approvisionnement sûr en terres rares.

Pourtant, Rare Earth Salts estime que son processus est respectueux de l’environnement et coûterait moins de 4 $ le kilogramme. Son PDG Allen Kruse affirme même que sa technologie est « la pièce manquante à l’industrie. » « Elle permettra aux producteurs de concentré de Terres Rares actuels et futurs de rivaliser directement avec les prix et producteurs chinois ». La société prétend avoir commencé des tests et prévoit de commercialiser prochainement sa technologie. Si certains analystes restent perplexes, il suscite l´intérêt de toute la communauté minière. Si son Pdg est reste assez discret sur la façon dont la technologie fonctionne, il fait état de réduction significative de flux de déchets dangereux, annonçant le recyclage ou réutilisation de tous ou la plupart des matériaux…A suivre !

Pour plus d´info, lire le communique de presse de Allen Kruse, pdg de Rare Earth Salts

Audi invente le carburant produit à partir de CO2 et de l’eau

Audi invente le carburant produit à partir de CO2 et de l’eau

Neues Audi e-fuels Projekt:  e-diesel aus Luft, Wasser und OekostromLe nouveau «e-diesel » vient d´être créé, il fonctionne par électrolyse à haute température alimenté à partir de sources renouvelables. Son empreinte carbone est de 0.

Le centre Audi de recherche à Dresde, en Allemagne, a réussi la production des premiers exemplaires de carburant diesel avec une empreinte Carbone de zéro émission – fabriqués à partir de dioxyde de carbone (CO2), eau et des sources d’énergie renouvelables telles que l’énergie éolienne ou solaire. Voir communique de presse Audi : Audi press release.

La fabrication implique d’abord de briser la vapeur en hydrogène et oxygène par électrolyse à haute température. L’hydrogène réagit alors avec le CO2 pour créer un liquide appelé « brut bleu. » Celui-ci est ensuite raffinée pour l’e-diesel. Voir infographie :

audi-e-diesel-production-graphic copy

 

Nous sommes encore loin d´une production a à échelle industrielle. la capacité de production de l´e-diesel étant limite a 3000 litres pour les prochains mois.

Ma prochaine voiture sera une Audi !